514 257-6622 accueil@acefest.ca

OUI, il peut être important de moderniser l’encadrement du secteur financier compte tenu des changements du contexte et des besoins. Mais NON à une mise à jour qui se veut rapide et qui se fasse aux dépens de la protection des consommateurs.

C’est pourtant ce que suggère le ministre des Finances avec le projet de loi 141, tel qu’il est présenté actuellement. Ainsi, La Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ), Option consommateurs et Union des consommateurs s’adressent d’une même voix à l’Assemblée nationale, au gouvernement et au ministre des Finances, l’honorable Carlos J. Leitão, pour demander le retrait du projet de loi 141, et elles invitent tous les intervenants qui partagent leur préoccupation à se joindre à cette demande et à signer la pétition de la campagne Ensemble contre le projet de loi 141.

À lire également Les inquiétantes mesures prévues au projet de loi 141.