514 257-6622 accueil@acefest.ca

Noël est un moment de fête et de retrouvailles en famille, mais peut aussi être associé à une période de stress. En effet, si certains arrivent à s’inventer de nouvelles manières de vivre cette fête, d’autres se sentent assommés par les obligations de cadeaux, de décorations, etc. Le moment des fêtes est une période susceptible de vous endetter, c’est pourquoi l’ACEF de l’Est vous donne quelques conseils pour mieux vivre ce joli mois de décembre.

1- Posez-vous et définissez ce qui est important 

Avant de se faire prendre par la spirale infernale de la course aux cadeaux, il peut être intéressant de se poser, seul ou en famille, pour définir ce qui est important pour chacun durant cette période. S’agit-il de passer un moment en famille ? Est-ce de rire et chanter ? Est-ce que c’est d’ouvrir le plus de cadeaux possible ? Quel est le but de ces fêtes ? Que veut-on donner à ce Noël ? Si les points de vue divergent, il sera alors important de trouver un compromis avec lequel chacun se sente à l’aise. Il est possible de décider de faire une pige et donc de diminuer le nombre de cadeaux à faire, principe qui soulage souvent la plupart des familles et qui a beaucoup d’adeptes.

 

2- Fixez-vous des limites… et respectez-le ! 

Une fois les priorités définies, il est toujours bénéfique de se fixer à l’avance un budget pour les fêtes. Ce budget doit coïncider avec votre capacité financière. Ce cadre-là vous permettra de ne pas mettre les achats sur des cartes de crédit que vous ne pourriez rembourser en une fois. S’endetter pour faire un cadeau, ce n’est certainement pas ce que souhaitent les personnes à qui vous désirez faire plaisir ! Fixez-vous une somme et ne dépassez pas votre cadre ! Oui, mais… la carte de crédit, merveilleux objet du virtuel ne vous aidera pas. Préférez alors magasiner en la laissant bien au chaud à la maison et retirez de l’argent sur votre compte-chèques pour payer en liquide, vous paierez donc avec de l’argent que vous avez et éviterez de vous endetter.

 

3- Créez, imaginez, découvrez-vous artiste ! 

Essayez de vous souvenir du cadeau qui vous a le plus touché. Ce n’est certainement pas celui qui a été acheté à la va-vite au centre commercial 2 jours avant Noël. Ce sera plutôt le pull que votre mère vous avait tricoté ou la présence de votre sœur qui vous avait fait la surprise de venir malgré la distance de route. Il y a plein de cadeaux à faire soi-même et qui peuvent être beaucoup moins onéreux que des cadeaux neufs. Que vous soyez créatif, agile de vos mains ou pas, il y aura toujours un quelque chose que vous pourrez faire. Si vous manquez d’inspiration, utilisez Internet, questionnez vos amis. Tricoter une écharpe au point mousse en récupérant la laine d’un pull que l’on ne met plus, se fait vite et donnera à ce cadeau un petit côté unique… avec ses petits défauts et beaucoup d’amour de celui qui l’aura fabriqué. Faire une jolie carte où l’on propose une journée surprise avec un proche : cela peut être une journée balade, pique-nique et rires garantis ! Développer une photo que l’on apprécie particulièrement. Mélanger du sel avec des herbes de Provence pour lui donner un bon goût et le transférer dans un joli bocal en verre d’un pot que l’on allait jeter. Faire de la confiture. Récupérer un petit meuble dans la rue, le poncer, lui donner une seconde jeunesse et l’offrir. De plus, créer donne l’occasion de découvrir en soi des compétences jusque-là inexplorées et de pouvoir passer de bons moments entre amis, en famille, en couple, pour fabriquer des cadeaux. Si vous manquez encore d’inspiration, n’hésitez pas à consulter les tutoriels DIY de Noël se trouvant sur Internet. Une foule d’idées vous attend !

4- Soyez écolo ! 

En 2019, plus personne n’ignore les conséquences désastreuses de la consommation à outrance sur la planète, ni la condition des travailleurs (pas toujours majeurs) dans certains pays et encore moins le gaspillage qui se fait chaque jour parce que nous avons donné aux objets le devoir de nous rendre heureux.

Il est primordial aujourd’hui de prendre soin de notre planète et de réfléchir avant de sauter dans la société de consommation. De quoi a-t-on besoin réellement pour être heureux ? Aime-t-on réellement plus les gens parce qu’ils nous gâtent ? Que fait-on de tous ces cadeaux ? Va-t-on encore remplir nos placards de tous ces objets et remettre notre bonheur entre leurs mains ?

Et si  nous devenions plus libres ? Plus libre de penser, plus libre d’être heureux ? Si l’on se recentrait sur ce qui fait sens ? Être ensemble par exemple.

5- Rappelez-vous l’essentiel

Passer Noël sans s’endetter, sans puiser dans toutes ses économies, partager ce moment avec nos proches de manière simple aidera à vivre les mois entourant les fêtes avec beaucoup plus de sérénité. Lors de la course aux cadeaux, souvenez-vous que vous êtes un consommateur averti, et que vous êtes là pour l’essentiel.

 

>> Plus d’idées ici