514 257-6622 accueil@acefest.ca

Le courant avant le profit

La mission première de notre société d’Etat a été détournée : au fil des ans, les gouvernements ont demandé à HQ de faire le plus de profit possible pour s’en accaparer une partie toujours plus grande. Le gouvernement du Québec récolte maintenant 75% des bénéfices nets d’Hydro, qui étaient de 2726 millions $ en 2012. Loin de renverser la vapeur, le budget 2013-2014 du Parti Québécois trouve des façons d’aller chercher encore plus d’argent ! Mais Hydro-Québec n’est pas une vache à lait ! Gonfler les tarifs d’Hydro pour financer l’Etat, c’est une taxe ! Voulons-nous d’une taxe sur un service essentiel ? Non ! 

L’augmentation des tarifs d’électricité frappe durement les ménages moins fortunés pour qui la facture d’électricité représente jusqu’à 10% de leur revenu (en comparaison à 1.5% du revenu des mieux nantis). La hausse des tarifs d’électricité est une forme de taxation régressive car les ménages les moins fortunés paient davantage en proportion de leurs revenus. Et c’est pourquoi nous ne voulons pas que l’Etat se finance par nos factures d’électricité ! La mission première d’Hydro-Québec, c’est de garantir à toutes et tous l’accès au service essentiel qu’est l’électricité à un coût bas. Point !

Plus d’informations : lisez « Hydro-Québec, détournement de mission »

Dernières actions :

En septembre 2015, l’Union des consommateurs à déposé un mémoire lors de la Commission d’examen sur la fiscalité Québécoise. N’hésitez pas à le lire ! Mémoire Union des consommateurs 092015. Si vous souhaitez les entendre sur le sujet : Commission sur la fiscalité

Le 1er avril 2015, un comité de citoyens du quartier Parc-Extension s’organise contre les hausses d’Hydro-Québec (suite à la campagne contre les hausses menée par l’ACEF du Nord de Montréal). Ce comité constitué d’une centaine de citoyens a fait circuler une pétition dans le quartier contre les hausses HQ et a amassé plus de 2000 signatures.

En février 2015, l’Union des consommateur est allée témoigner à la commission des finances publiques, concernant le projet de loi 28 et a un déposé un mémoire que vous pouvez consulter ici : 2015-UC-memoire-PL28

En décembre 2014, l’ACEF de l’Est est allée témoigner à la régie de l’énergie pour expliquer les impacts des hausses des tarifs d’électricité sur les ménages que nous recevons, et nos réalités de terrain sur le sujet.